Art-Thérapie

L’Art-Thérapie est une forme de psychothérapie.

C’est une pratique de soin fondée sur l’utilisation thérapeutique du processus de création active de la personne. La personne participe au processus thérapeutique, qui n’est pas limité à la parole.

L’Art-Thérapie utilise l’expression par le dessin, la symbolisation, l’écriture ou les jeux de rôles, puis va utiliser le vécu, les perceptions de la personne comme base de la verbalisation.

La personne va « mettre en trace ou en acte  » des conflits, des problématiques des émotions et des questionnements.

Les médiations sont utilisées comme des tremplins pour une meilleure connaissance de soi et pour favoriser l’émergence de conflits inconscients et sous-jacents. Ces outils favorisent un engagement psychique et corporel de la personne dans une visée thérapeutique.

Aucune pratique artistique n’est requise.

Après mes études en psychologie, j’ai souhaité intégrer mon expérience artistique dans le processus thérapeutique parce que je pense que les médiations thérapeutiques sont un atout certain pour la psychothérapie. C’est la raison pour laquelle je me suis formée pendant quatre années en Art-Thérapie et validé deux Diplômes Universitaires aux Universités de Toulouse II et III.

Je suis membre actif de la ligue professionnelle d’Art-Thérapie.

Domaines d’intervention

Adultes

Difficulté ou problématique particulière, angoisse, phobies, troubles psychosomatiques, dépression, deuil, difficulté relationnelle, burn out.

Développement personnel, estime de soi, expression des sentiments et des émotions

Enfants et adolescents

Peurs, angoisses, phobies, troubles psychosomatiques, hyperactivité, difficulté de concentration, désinvestissement des apprentissages

 

Médiateurs thérapeutiques utilisés

Le « Jeu des Couleurs » ou « psychothérapie guidée par l’image et le dessin projectif »

Elaboré par le professeur Wolfgang Rapp, médecin, psychiatre et psychanalyste. Protocole complet qui allie une approche systémique, psychosomatique et psychanalytique, sensibilisation à la mémoire du corps.

J’ai personnellement été formée et régulièrement supervisée par le Pr. Wolfgang Rapp, médecin, psychiatre, psychanalyste et professeur émérite de Psychosomatique à l’Université de Heidelberg.  J’ai participé à de nombreux séminaires d’application du « Jeu des couleurs » organisé par le Pr. Wolfgang Rapp.

Le dessin projectif

Crayonner, dessiner, c’est faire « signe » avec des traces. Traces du passé qui peut être difficile à aborder, traces de blessures, d’actes manqués… Mais aussi trace de notre élan vital qui est toujours présent et qui attend d’être activé ou réactivé. Par le dessin, c’est l’ici et maintenant de notre élan vital qui peut apparaitre pour se concrétiser par la suite dans le quotidien.

La personne est amenée à verbaliser tout en passant par l’acte pictural. Aucun don ou facilitée particulière n’est requise pour le dessin thérapeutique.

Le modelage

Le modelage produit une action sur la matière en lien direct avec le corps et les émotions. Moyen de symbolisation et de mise en scène, il est un support intéressant pour la communication.

L’écriture

L’écriture spontanée ou par thèmes va susciter l’émergence d’un univers qui peut être découvert, exploré, comme la face cachée de l’iceberg.

Le conte : trouver les clés de sa propre énigme

Le conte relie la personne à certains mythes ancestraux, qui nous ont tous façonné à un moment ou un autre, de par notre héritage intergénérationnel. Il permet de remettre en question des positionnements instinctifs face aux évènements de la vie et un recentrage identitaire.

Le jeu de rôle ou « dramathérapie »

Les conflits, blocages vont être « rejoués » dans un contexte rassurant. De nouvelles perceptions et compréhension par le vécu « in vivo » permettent de trouver des clés pour un positionnement renouvelé dans la réalité. Cet engagement actif de la personne (corps et psyché) en dramathérapie va permettre un regard décentralisé sur les phénomènes relationnels et de nouveaux ancrages dans la vie quotidienne.